INTERPRÉTATION DES PROTÉINOGRAMMES (électrophorèse des protéines)

Interprétation des Proteinogrammes (électrophorèse des protéines)

1) Analyse du protéinogramme

Examen des courbes (Attention, différentes suivant les espèces) : En principe, les pics sont identifiés automatiquement, mais si l’électrophorèse n’est pas pratiquée dans un laboratoire habitué aux espèces animales, il est indispensable de valider le choix des pics avant d’interpréter les résultats chiffrés.
Seules les valeurs absolues sont importantes (il est préférable de ne pas prendre en compte les pourcentages).

  • L’albumine doit être comprise entre 27 g/L et 38 g /L et le total des globulines ne doit pas être supérieur à la valeur de l’albumine.
  • le pic α1 doit être plus petit que les pics α2 et β et < 5 g/L
  • le pic α2 doit être plus petit que le pic β et < 10 g/L
  • le pic β peut être dédoublé, mais doit être plus haut que les α et inférieur < 10g/L
  • le pic γ ne doit pas présenter d’irrégularité, être moins haut que β et plus étalé et doit se situer entre 8 et 15 g/L
2) Interprétation

Rapport A/G : doit être > 1

Augmentation

  • Albumine : Déshydratation (confirmer avec l'hématocrite si pas d'anémie suspectée)
  • α1 : inflammation 
  • α2 : inflammation (pic le plus flagrant en général) (chien et chat)
  • β : inflammation et atteinte hépatique
  • γ : inflammation, infection, si très important néoplasie de la lignée B des lymphocytes avec un pic généralement monoclonal en limite de β (myelome multiple, lymphome malin, leucémie lymphoïde ou myéloïde).
  • Confusion des pics β et γ : hépatite active chronique ("bloc")

Diminution

  • Albumine : inflammation, protéinurie (insuffisance rénale, surtout syndrome néphrotique), insuffisance hépatique, fuites digestives (diarrhées chroniques, lymphangiectasie), hémodilution
  • α1, α2, β : peu significatif (rarissime syndrome de Fanconi)
  • α1 seul : pertes digestives
  • γ : Déficit immunitaire, défaut de transfert passif (colostrum)

 

 Causes d'erreur ; l'hémolyse post prélèvement produit un pic pointu en début de pic β, qui peut être très important quantitativement.